Email     Password  
Connection | Subscription
  "Chers amis, je le dis à tous ceux qui vont arriver sur groupe : Un bon collectif ça sert à gagner du temps et des clients, et indépendamment de toute forme de profit, d’y faire de belles rencontres humaines. Concrètement, nous nous assurons que l’ambiance est bonne, constructive, et que chacun.e y gagne à minima une visibilité et des synergies intelligentes, voilà - ça c'est notre aspiration :-) Et vous, vous diriez quoi ? // fred@efforst.org "   Nous avons donc posé cette question sur la messagerie du collectif EFFORST - et avons réalisé à quel point elle était structurante et essentielle. En voici les principales contributions - et le débat continue (c'est une véritable construction collective) :
Here's my feedback:
Below, I explain my motivation to the organizers:


Misc infos
Location : Messagerie de groupe
Notes
Un questionnaire pour
structurer vos participations :
Speakers (10)
AUDIENCE
 
Format : Article
Treatment : Cocreation - Brainstorm
 
Speakers :
Cyril Bladier, Business on Line + EFFORST
Digital Evangelist Data Driven
Olaf de Hemmer Gudme, Valeur(s) & Management
Value(s) Designer - management consultant
Elodie Gaussares, Consultante / Directrice marketing à temps ...
Une indépendante en quête d'échanges pour améliorer mes c...
DAVID HAMPTON-MUSSEAU, TSM Research CNRS UMR 5303
BOOST YOUR HUMAN TALENT! Sublimer vos Organisations ! #S...
Ouarda HOCINE, Consultante Business Affairs & Business Dev...
J'accompagne les organisations sur leurs problématiques J...
Benoit LACOSTE, EFFORST.org + BLHD Solutions Human and Di...
Copywriter | Rédacteur | Social Media Manager
Céline Massarutto, Qorum
Stratégie de Marque | Communication | Marketing opération...
Malik REZZOUG, Malik Rezzoug & Co
Accompagnateur et formateur, spécialiste de la valeur dan...
Romain Habig, Parler Authentique
Formateur en prise de parole, blogueur et conférencier
Frédéric Bascuñana, SmartNomad - Strategic consulting
Maïeuticien parrhésiaste et propagateur de transformation...

 

"Chers amis, je le dis à tous ceux qui vont arriver sur groupe : Un bon collectif ça sert à gagner du temps et des clients, et indépendamment de toute forme de profit, d’y faire de belles rencontres humaines. Concrètement, nous nous assurons que l’ambiance est bonne, constructive, et que chacun.e y gagne à minima une visibilité et des synergies intelligentes, voilà - ça c'est notre aspiration :-) Et vous, vous diriez quoi ?

// fred@efforst.org"

 


Nous avons donc posé cette question sur la messagerie du collectif EFFORST - et avons réalisé à quel point elle était structurante et essentielle.

En voici les principales contributions - et le débat continue (c'est une véritable construction collective) :

Topic brought to you by:
Loading...
Share the link:
Comment from Frédéric BASCUNANA: Les amis, on a besoin de vos lumières :-)Je le dis à tous ceux qui vont arriver sur groupe : Un bon collectif ça sert à gagner du temps et des clients, et indépendamment de toute forme de profit, d’y faire de belles rencontres humaines. Concrètement, nous nous assurons que l’ambiance est bonne, constructive, et que chacun.e y gagne à minima une visibilité et des synergies intelligentes, voilà - ça c'est notre aspiration :-)Et vous, vous diriez quoi ?//fred Comment from Malik REZZOUG: Spontanément je dirais qu'un bon collectif permet : - de s'exprimer plus librement sur les sujets, d'être critique et respectueux- d'avoir envie de partager des connaissances, de donner sans calcul et de recevoir au moins aussi généreusement en conséquence- d'avoir envie de s'impliquer facilement sur des sujets qui construisent, consolident le collectif, commissions par exemple- de bien accueillir les nouveaux membres (et donc bienvenue Ouarda !) Comment from Elodie Gaussares: Pour ma part, un bon collectif c'est un endroit, physique ou virtuel où on peut échanger et critiquer, de manière de constructive et bienveillante, où on respecte les différences et on laisse une place à chacun. C'est un lien de confiance qui se tisse au fil du temps, au travers de ces échanges. Et c'est ce lien de confiance qui permet de développer des relations interpersonnelles fortes et du business (partenariats entre indépendants aux profils complémentaires, trouver des clients). Un bon collectif signifie aussi que chacun intervient, s'implique, pour rendre le collectif plus fort, en fonction de ses moyens et de ses aptitudes. Au final, on grandit ensemble, en tant que personne et professionnel(e). My 2 cents, @fredbascunana ! ;-) Comment from Ouarda HOCINE: On est en phase avec Elodie . Juste... j'aime pas le mot Bienveillant (désolée, j'ai vu ta vidéo Fred "Veiller au bien "même si j'adhère à 100%) c'est une conception qu'on va devoir déconstruire et reconstruire, parce qu'aujourd'hui ce mot provoque chez moi et mes proches un (beurk). Promis je travaille dessus... je ferme les yeux et je pense très fort COMPREHENSION !! Je suis revenue :-) Comment from Elodie Gaussares: Ouarda HOCINEOn est en phase avec Elodie . Juste... j'aime pas le mot Bienveillant (désolée, j'ai vu ta vidéo Fred "Veiller au bien "même si j'adhère à 100%) c'est une conception qu'on va devoir déconstruire et reconstruire, parce qu'aujourd'hui ce mot provoque chez moi et mes proches un (beurk). Promis je travaille dessus... je ferme les yeux et je pense très fort [...]Je partage ton point, Ouarda: le mot est totalement galvaudé aujourd'hui et utilisé à tout bout de champ.Mais je n'ai pas encore trouvé de mot pour le remplacer (je suis preneuse de tes idées!). On peut aussi réhabiliter le terme de gentillesse (et non, ce n'est pas équivalent "trop bon trop c***"). Ou alors on peut dire qu'il s'agit de créer une dynamique collective, avec de l’éthique, où les membres partagent des valeurs humanistes, dans une camaraderie professionnelle, pour faire du business à terme Comment from Romain Habig: À mes yeux, un bon collectif est consubstantiel à la « dynamique de groupe »C’est indissociable de l’esprit d’équipe / de l’esprit d’une équipe quand elle identifie et consolide les atomes crochus. On dit que l’on est la moyenne des 5 personnes que l on fréquente le plus.Plus les êtres humains qui composent un collectif prennent plaisir à s’écouter, entrecroiser leurs expertises, se challenger, plus ce collectif est agréable à vivre.Aussi bien pour ceux qui le composent que pour ceux qui le côtoient.Tout le monde en sort grandi. Comment from Olaf de Hemmer Gudme: Le tout est plus (et moins) que la somme des parties, où chacun apporte un 'point de vue' qui lui est propre (donc respectable en soi et non opposable) : voir la fable des aveugles autour d’un éléphant, qui en voient soit la queue, soit la trompe, soit la patte …où aucun n’est plus important qu’un autre : voir la fable des membres du corps qui se disputent le premier rôle, entre le cerveau, le cœur, les bras, la bouche … jusqu’au moment où l’anus se met en grève Comment from Elodie Gaussares: Olaf, quel poète ! ;-) Comment from Ouarda HOCINE: Une moyenne des 5 que l'on fréquente le plus ? T'énerve la sportive que je suis :-D, tu le sais ? Okkkkkkkkk Comment from Olaf de Hemmer Gudme: Ouarda HOCINEOn est en phase avec Elodie . Juste... j'aime pas le mot Bienveillant (désolée, j'ai vu ta vidéo Fred "Veiller au bien "même si j'adhère à 100%) c'est une conception qu'on va devoir déconstruire et reconstruire, parce qu'aujourd'hui ce mot provoque chez moi et mes proches un (beurk). Promis je travaille dessus... je ferme les yeux et je pense très fort [...]en italien, "ti voglio bene" veut dire "je t'aime" ou "je t'aime bien" : ça ne fait pas mal ? Comment from Olaf de Hemmer Gudme: Elodie GaussaresOlaf, quel poète ! ;-)adepte de la "poïésie", cette poésie qui met en mouvement ;-) Comment from Ouarda HOCINE: Olaf de Hemmer Gudmeen italien, "ti voglio bene" veut dire "je t'aime" ou "je t'aime bien" : ça ne fait pas mal ?Olaf, puis-je avancer cette belle citation avec mes amis italiens sans provoquer de sueur ? ;-) Oui le corps est... ce qu'il est aucun organe ne prédomine, le cerveau (Ah le cerveau...), le coeur sans lequel on n'existerait pas en définitive, les bras la bouche... pardon j'ai bloqué après :-) Comment from Olaf de Hemmer Gudme: Ouarda HOCINEOlaf, puis-je avancer cette belle citation avec mes amis italiens sans provoquer de sueur ? ;-) Oui le corps est... ce qu'il est aucun organe ne prédomine, le cerveau (Ah le cerveau...), le coeur sans lequel on n'existerait pas en définitive, les bras la bouche... pardon j'ai bloqué après :-)essaie ? "E melio avere rimorsi que avere rimpianti ..." Comment from Elodie Gaussares: Olaf de Hemmer Gudmeessaie ? "E melio avere rimorsi que avere rimpianti ..."bravissimo! ;-) Comment from Céline Massarutto: Ha! On parle italien alors ça me touche! Dorénavant vous parlerez qu’italien svp! Le respect... dans un collectif ça paraît bête mais respecter le travail des autres, respecter le fait qu’on ne sache pas tout et que l’on puisse apprendre des choses des autres, respecter dans le sens être juste bien éduqué ... respecter la motivation des autres, respecter leurs aspirations pro mais perso aussi... respecter pour être plus attentif et ne plus s’emporter (ça m’arrive hein mais c’est rare! ) Comment from Benoit LACOSTE: Bonsoir, Bienvenue aux nouveaux. Le groupe est dynamique c'est top... Et c'est déjà la première définition d'un bon collectif selon moi: la dynamique. Des échanges bienveillants sans langue de bois mais sans violence, en toute bienveillance et pour autant sans complaisance. L'endroit où on peut se dire les choses afin de progresser/échanger/apprendreUn bon collectif, c'est comme le travail actuel: un mix de présentiel et de virtuel. Un bon collectif, c'est la mutualisation des profils, des talents et des offres. Un bon collectif, c'est du respect mutuel et c'est aussi un guide leader qui encadre/impulse/animeC'est donc EFFORST ! Comment from Ouarda HOCINE: Tu sais ce que m'inspires ce mot Dymamique :-D. Il est à JAMAIS lié à l'un de mes patrons (Philippe Carillon) après une soirée où on a été particulièrement bruyant et après laquelle je n'étais pas particulèrement fière : non tu es "bruyante oui mais particulièrement sympatique et dynamique, Ouarda !". J'adore ce mot depuis, je ne sais pas pourquoi :-) Comment from Malik REZZOUG: :-D Mon fou rire de la journée, magnifique Olaf, tellement juste en plus.:-) Comment from DAVID MUSSEAU: Question immensément vaste et complexe Fred que de savoir ce que serait un « bon collectif »... :-))Dans mon domaine de prédilection qu’est le comportement organisationnel, il faudrait ouvrir large...Les groupes sont des entités qui disposent de forces et de pièges. Un groupe se compose de deux ou plusieurs individus, en interaction et interdépendants, qui se sont réunis pour atteindre des objectifs particuliers. Ces groupes peuvent être formels ou informels. —> Voir la théorie de l’identité sociale (Tajfel et Turner, 1979; Turner et al., 1987)Tajfel et Turner ont défini un groupe comme “un ensemble d'individus qui se perçoivent comme membres de la même catégorie sociale, partagent une certaine implication émotionnelle dans cette définition commune d'eux-mêmes, et parviennent à un certain degré de consensus social sur l'évaluation de leur groupe et de leur adhésion” (1979, p. 40).Ainsi, les identités sociales vont répondre à un certain nombre de motivations humaines fondamentales dont l'appartenance (Brewer, 1991), l'estime de soi (Tajfel et Turner, 1979) et les besoins de certitude (Hogg, 2000).On pourrait y ajouter les besoins psychologiques de l’autodétermination (motivation intrinsèque) de chacun qui reposent, selon Deci et Ryan (SDT, 2017), sur d’affiliation sociale (avoir des contacts sociaux enrichissants, sentir que l’on appartient à un groupe justement), l’autonomie (se sentir libre d’initier et de réguler ses propres comportements en plus d’agir en conformité avec ses valeurs), et celui de la compétence (se sentir efficace dans l’atteinte de ses buts).Dès lors, les rôles de chacun, les normes et comportements, la culture, la taille vont importer pour le groupe. Et pour qu’il fonctionne du mieux possible, il doit agir de manière cohérente en tant qu'unité, mais pas parce que tous les membres du groupe pensent et agissent de la même manière.D'une certaine manière, les propriétés de cohésion et de diversité doivent être valorisées lors de l'établissement “tacite initial” des rôles et des normes... Notons l'importance de la cohésion du groupe. Elle représente le degré auquel les membres sont attirés les uns par les autres et motivés à rester à l’intérieur.Ensuite, il peut être intéressant d’étudier les prises de décisions dans le groupe (pouvoir), aussi la pensée de groupe qui peut figer la créativité et la pensée critique... les polarisations dans le groupe aussi... Bref il y aurait tant à dire et à écrire…REFERENCES :- Brewer, M. B. (1991). The social self: On being the same and different at the same time. Personality and Social Psychology Bulletin, 17, 475–482. - Deci, E. L., Olafsen, A. H., & Ryan, R. M. (2017). Self-Determination Theory in Work Organizations: The State of a Science. Annual Review of Organizational Psychology and Organizational Behavior, 4(1), 19–43.- Hogg, M. A. (2000). Subjective uncertainty reduction through self-categorization: A motivational theory of social identity processes. European Review of Social Psychology, 11, 223–255. - Tajfel, H., & Turner, J. C. (1979). An integrative theory of intergroup conflict. In W. G. Austin & S. Worchel (Eds.), The social psychology of intergroup relations (pp. 33–48). Monterey, CA: Brooks/Cole. - Turner, J. C., Hogg, M. A., Oakes, P. J., Reicher, S. D., & Wetherell, M. S. (1987). Rediscovering the social group: A self-categorization theory. Oxford, UK: Basil Blackwell. Comment from Frédéric BASCUNANA: tu es impressionnant m'sieur :-) Etant donné que je travaille le sujet de la motivation en ce moment, je me demande comment on motive un groupe qui n'est pas relié par le moindre contrat - quoiqu'on puisse considérer qu'il existe bien entendu un contrat de partenariat implicite.Tu aurais des pistes de lecture à ce sujet ?Je suis sur Dupuy en ce moment (Lost in management, excellent): il m'a éclairé sur cette idée que, depuis des générations de managers, il y a une tendance à construire la "structure" sur une vue de l'esprit, une abstraction, sans bien comprendre ce qu'est l'organisation. Comment from DAVID MUSSEAU: Frédéric BASCUNANAtu es impressionnant m'sieur :-) Etant donné que je travaille le sujet de la motivation en ce moment, je me demande comment on motive un groupe qui n'est pas relié par le moindre contrat - quoiqu'on puisse considérer qu'il existe bien entendu un contrat de partenariat implicite.Tu aurais des pistes de lecture à ce sujet ?Je suis sur Dupuy e [...]Merci ;)) Fred. Oui cet ouvrage de Dupuy permet de mieux saisir les dilutions de pouvoir dans les organisations vers des niveaux intermédiaires plutôt qu’élevés... Ce qui peut permettre de comprendre certains échecs de changement ;)En ce qui concerne la motivation, je t'ai déjà indiqué quelques pistes socio-psychologiques :1) "implication émotionnelle"2) sentiment d'appartenance, estime de soi, besoin de certitudes (cad réduire les iincertitudes)3) SDT : Affiliation sociale, autonomie et sentiment d’efficacité, etc... Comment from Elodie Gaussares: Une citation de Simon Sinek qui illustre bien tout ce qu'on vient de dire: "A community is a group of people who agree to grow together." Comment from Frédéric BASCUNANA: oui, c'est juste et rigoureux, à tel point que cette citation est déjà un classique. Lire "leaders eat last" - instructif et inspirant. Comment from Jerome FAYTRE: Un bon collectif, c'est un groupe dans lequel on s'enrichit des différences.Un bon collectif, c'est aussi une solidarité entre les membres - mais surtout un comportement des membres tel que l'on soit solidaire par envie, et non par obligation. Comment from Annick Ohayon: Pour apporte ma petite pierre à l'édifice déjà bien haut que vous avez construit, je vois un bon collectif comme un mix de soutien, de partage, d'inspirations croisées, d'étincelles de bonne humeur, d'élan et de dynamique, de célébration des victoires (de soi-même et des autres) et parfois de courte-échelle quand une marche est un peu trop haute pour être franchie tout seul dans son coin :)(Voilà j'ai évité de parler de bienveillance et de solidarité :)))