Email     Password  
Connection | Subscription
 
Introduction / overview :  Ce n'est qu'un marche-pied… … Vers une démarche  de plus en plus structurée  & rémunératrice à mesure que l'on s'implique.   Objectif-alibi de départ :   Le plaisir n'est pas une notion galvaudée :-) ! Vous verrez très vite que nous sommes l'illustration parfaitement incarnée du bonheur de la friction intellectuelle qui fait grandir : qu'elle soit rhétorique ou pédagogique. Et que c'est un parfait alibi pour se faire des amis, des alliés, des partenaires. Apprendre et partager juste pour le plaisir de croiser d’autres professionnels inspirants, stimuler l’écosystème sur les bonnes pratiques et notamment sur des points déontologiques qui sont cruciaux pour la réputation et le sérieux de nos offres.   Objectif business :   Oui certes, nous voudrions tous n’être invités que dans de vierges oasis business où nous attendraient à bras ouvert des prospects nécessiteux... Et, aïe, ceci est un groupe d'offreurs de service ! Or c'est bel et bien un marche-pied vers d'autres opportunités : pour ceux qui en expriment le souhait nous offrons un processus d’ onboarding des membres adhérents à EFFORST : ces pros veulent développer leur volume de prospection ? - OK, nous y pourvoyons très concrètement, et avec une redoutable pertinence. Grâce au comité scientifique de l’association, aux commissions et clubs que nous animons et qui donnent lieu à des ateliers, des séminaires, des meetups, des webinairs…  Où les membres croisent leurs prospects. L'effet communautaire (amplification, coopération) permet d'organiser plus vite, et mieux, des séquences de rencontres dans des lieux prévus pour que la chose se passe merveilleusement bien - à Paris, en ligne ou ailleurs (Covid ou pas). Objectif visibilité :  Il faut être réaliste : les plus aguerris d'entre nous ne savent que trop bien qu'avec le temps, les algorithmes du web social sont de plus en plus complexes à dompter. Qu'on ne peut y réussir seul, pas du moins sans y épuiser de précieuses cartouches de temps et d'énergie. Que la meilleure posture c'est celle qui consiste à produire du contenu de qualité. Et que ce contenu n'a de sens que s'il suscite des échanges qualitatifs. Alors oui, bien sûr, nous sommes aussi une plateforme d'amplification. Testez vos publications auprès de vos pairs (primeur du partage dans la messagerie), demandez-leur de les relayer, de les encourager. Nous avons tous tant à gagner dans l'entre-aide. Aussi recherchons-nous, pour reprendre les codes du web social exposés avec tant d'élégance par Adam Grant, des "Givers" plutôt que des "Takers" ;-)   Intuiti Personae : Voilà donc la vocation de ce marche-pied : évoluer vers une médiatisation croissante et légitimante de nos expertises. Faisons d’abord connaissance, développons l’ intuiti personae.  Nous ne sommes pas avides d’ "adhérents" mais de confiance, la nuance est essentielle. Nous recherchons avant toute chose des relations fondées sur le partage de valeurs communes, sur la fluidité et la simplicité du rapport humain : se sentir intellectuellement à l’aise, et rechercher aussi, la convivialité des meetups-apéros. Cela se produit très naturellement, la messagerie est un prétexte à faire émerger des camaraderies multidirectionnelles ;-)   Ce n’est qu’un outil : WhatsApp est interchangeable. Nous avons d’ailleurs pensé migrer un jour vers Telegram (voici pour preuve le comparatif très intéressant entre les deux plateformes  https://salesvocation.com/whatsapp-versus-telegram  ) Nous attendons juste d’observer une évolution dans l’adoption. Peut-être passerons-nous directement sur Slack. Nous en rediscuterons bientôt tous ensemble.   Et surtout : il y a un parcours de valorisation croissante des contenus des participants. La messagerie WhatsApp est en soi un marche-pied : pour partager nos lectures, nos productions éditoriales, nos interrogations sur l'évolution de nos métiers, et s’encourager mutuellement, faire connaissance, etc.   - Et par la suite : nous souhaitons vous inviter autant sur nos pages Linkedin, et sur la présente plateforme, à développer des thématiques de réflexion. Vos contenus sont alors bien plus visibles, référencés par Google etc. Et les « groupes » de réflexion thématiques évoluent en événelents réguliers, correspondant aux différentes commissions et clubs coordonnées par la comité scientifique EFFORST - voici un aperçu de ces groupes :  www.salesvocation.com/groups       Par conséquent, pour bien comprendre la présente charte d’usage, il y a une question d’état d’esprit à capter :   La messagerie de groupe sur smartphone n’est certes qu’un outil , qui n’a pour principal mérite que d’être de plus en plus populaire, mais c’est surtout un prétexte à développer un sens de la camaraderie que d’aucuns qualifient d’intelligence collective quand elle produit de la valeur. Et, pour nous, un moyen de se rencontrer "IRL" régulièrement. Ce processus débouche sur des collaborations plus poussées, fédère de plus en plus de professionnels dans une attitude de mutuelle valorisation. Alors commençons par promouvoir l’entre-aide : les partages sur la messagerie instantanée sont comme un test grandeur nature. Tout commence par la générosité du partage ("are you a giver or a taker ?" ) et l’aspiration à faire progresser notre écosystème par le débat. La messagerie sur smartphone est un puissant levier d'engagelment, et un excellent point d’entrée pour créer du lien, promouvoir ses idées et débattre entre confrères.   "- Le partage ? Sujet anodin ?  Truc de bisounours ?  - Pas du tout ! C'est de cela dont est fait le vivre-ensemble aujourd'hui : d'outils et plateformes (cf  #SocialLearning ) où les échanges asynchrones prédominent. Prétexte à progresser sur la déontologie dans un écosystème, à réguler la mise en commun de connaissances sans que pour autant, le  #BrainSucking  ne décourage les plus généreux. Il va falloir apprendre à fonctionner ensemble, ou finir seul : je le sais depuis toujours. Le collectif présente des écueils. Mais je ne crois pas pour autant à l'autarcie intellectuelle, au seul recours aux lectures et à l'auto-formation. Je crois à ce puissant complément que sont les échanges entre pairs, confrères et même, concurrents. Aussi intempestifs soient-ils. Et à plus forte raison s'ils le sont : car la confrontation, la friction réchauffent et renouvellent le savoir. Vive la friction par la science. J'appelle cela la Science-fRiction."                   - Frédéric Bascuñana     Thématique directrice :   Nous parlons sur le fil de cette messagerie collective d'un peu de tout ce qui a trait à la #SalesTransformation .   Nous aurions aussi bien pu exploiter le vocable de «  #GoToMarket  » en référence à une discipline clairement identifiée, et dont on peut même considérer qu'elle englobe la  #SalesTransformation et les autres thématiques ci-après.   Mais elle ne rendait pas suffisamment compte d’un prisme dans lequel les équipes commerciales jouent un rôle-clé selon nous, et que les stratèges ont tendance à reléguer au rang d’opérationnels et exécutants alors qu’elle sont souvent, de par leur contact avec le terrain, l’âme de l’entreprise et une source de bon sens.   Quels sont les profils concernés ?     Il y a surtout dans ce groupe des :   entrepreneurs de tous poils investis dans le #GoToMarket de leurs créations,   consultants,   accompagnateurs de la transformation,   praticiens du conseil,   coaches d’équipes ou de dirigeants (ceux-là sont plus rares car il doivent être en connexion avec notre écosystème très orienté « Sales » & Marketing), et bien sûr beaucoup de   formateurs auteurs `conférenciers `blogueurs `empêcheurs de tourner en rond ...  ... et autres inclassables ;-)   L’ensemble étant aussi bien approché selon l’angle des experts en poste, que de ceux qui n’ont d’autre choix que de le créer parfois de toutes pièces ou l’approchent dans un contexte purement entrepreneurial.   Nous nous appliquons à promouvoir au travers de ces sujets l’innovation, l’efficience, mais aussi l’exigence éthique .     Sujets et métiers : Nous développons donc, avec ces pros, nos sujets de réflexion, de recherche partagée et de débat, sur des sujets #SalesTransformation & #GoToMarket :     à savoir, à titre indicatif (car nous évoluons vite avec notre temps et les secousses de l’écosystème), que nous sommes par exemple souvent sur des conversations autour de :     La transformation des modèles économiques (qui impacte forcément la #SalesTransformation), Le Go To Market (un sujet englobant stratégiquement tous ceux qui suivent…), La transformation numérique ou digitale (à vous de justifier quel terme vous préférez ;-)), L’alignement Ventes/marketing,   La Relation Clients, le Management & le leadership en relation avec l’efficience des équipes,   le Content marketing,   L’influence,   Les stratégies commerciales, Le GrowthHacking, La Sales/Data Intelligence,   L’Engagement, Les outils - si pertinents -, aussi : SalesTech, MarTech, CRM etc. etc.   Bénéfices immédiat en rejoignant   le groupe de discussion EFFORST Ce dispositif d'échange permet, pour reprendre et compléter les points qui précèdent :    d’amplifier de façon pragmatique la diffusion de nos publications, de tester la pertinence de nos publications auprès de nos pairs, ayant la primauté de la notification, de provoquer le débat (pédagogique) sur des sujets utiles à l’écosystème (sortir du syndrome « marketing de soi » qui tourne en rond), de placer plus haut la barre des exigences déontologiques à l’échelle de l’écosystème (on parle forcément beaucoup de ce qui doit consolider la noblesse de nos métiers), de se fertiliser mutuellement sur les innovations et disruptions dans nos sujets de travail,  de médiatiser nos profils (ce groupe sert aussi de prétexte à réaliser des interviews et des webinars avec nos participants), de parler de l’avenir de nos professions,  de se confier des lectures à partager,  d’annoncer des événements,  de pousser des séquences de networking entre pairs.. Fonctionner dans un esprit collégial : Dans le cadre de ce groupe l’ambiance est de plus en plus positive car nous apprenons à partager intelligemment nos aspirations, des idées qui profitent à tous, et en filigrane une véritable charte déontologique de nos métiers est en train d’être définie en toile de fond (d’ailleurs, un « Serment de Mercure » devrait par émerger pour les métiers de la Vente).     Nous faisons tout notre possible pour préserver et approfondir cette atmosphère collégiale en ayant à l’esprit nos propres recommandations éthiques - sur le terrain plus subtil de la déontologie entre professionnels parfois concurrents : nous nous efforçons donc de n’y inviter que des gens dont les valeurs affichées ont le plus de chances d’être compatibles - et ça se passe d’ailleurs très bien en général, nous sommes vigilants.    L'amplification comme méthode,   le partage comme démultiplicateur de légitimité :      Notre doctrine n'est pas anodine.   Notre postulat, c’est que le partage permet d’amplifier la portée de nos convictions, de porter parfois des messages communs à l’échelle de l’écosphère, de préserver/promouvoir l’honnêteté intellectuelle et l’intégrité.   Au point de revêtir un pouvoir performatif : de contribuer à structurer l'écosystème , à élever ses standards de qualité déontologique . Ces qualités recherchées, ces aspirations, sont des valeurs-clé, dites « unificatrices » : au sens où elles rendent les autres valeurs possibles - ainsi dans leur continuité qu’un ensemble d’autres initiatives : événements, affaires communes, recommandations, publications etc.    Code de conduite au quotidien : tout d’abord, les évidences de la morale la plus élémentaire dans un contexte collectif !   Et peut-être même ce que d’aucuns considèreront comme les platitudes habituelles tant elles devraient aller de soi :   Se présenter en arrivant sur le fil WhatsApp : Rappel, on voit d’abord sur WhatsApp les numéros de téléphone des participants, pas les noms à moins qu’ils ne soient déjà dans votre carnet d’adresse). Idéalement, se présenter dès qu’on arrive, et en précisant soigneusement le lien vers son profil Linkedin (et tout site utile) ; vous verrez d'ailleurs ci-après dans les conditions d'arrivée, le joyeux défi de l'exercice du pitch ;-) La bienséance de la réciprocité :   Bien dire en arrivant ce qu’on l’on recherche, mais aussi ce que l’on apporte, même brièvement (dans l'exercice du pitch de soi à l'attention des membres) ; Partager ses publications c’est bien, à condition d’encourager aussi celles des autres : Nous sortirions, s'il y en avait, les membres qui ne feraient exclusivement que parleur d'eux-mêmes - les hommes-sandwich ne font pas rêver. Il faut aussi valoriser autrui. Conseillons une lecture solide pour ceux qui auraient des doutes : "The Thank You Economy" , par Gary Vee. Participer : Indépendamment du tout partage fondé sur la mutualisation, ici le silence n’est pas d’or ;-) - il est de plomb ;-) Nous n’avons d’autre choix, pour récompenser celles et ceux qui s’efforcent de partager leurs trouvailles généreusement, que de sortir du groupe les participants qui restent totalement inactifs et captent la valeur sans jamais en rendre un petit peu ! Respect mutuel : Éviter les attaques ad hominem en cas de controverse à potentiel houleux ;-) ; Honnêteté intellectuelle : Les débats peuvent être magnifiquement pédagogiques mais aussi des plus vifs - la controverse est un moteur, mais il faut s’engager à développer un raisonnement quand on est en désaccord, à démontrer une écoute avant toute réfutation, le rejet sans dialogue est perçu comme irrespectueux ; Éviter de pester contre le... "Service" : Car il n’y en a guère ! Le groupe de messagerie est en effet animé bénévolement dans le but de faire progresser la parole sur tout ce qui a trait à la #SalesTransformation (Go To Market, Stratégie marketing, vente et même Value pricing... Et tant d’autres sujets, des plus vastes aux plus experts). Ce groupe est une fantastique inspiration tant il y a parfois de fulgurances, mais c’est aussi très inégal, car le format et la plateforme étant ce qu’ils sont, un outil de messagerie peut aussi, en soi, cristaliser bien des irritants ! Il faut être indulgent avec cette joyeuse déstructuration :-). Les « divas » insatisfaites des services offerts avec le cœur seraient d'ailleurs  très vite exclues (la vie est trop courte, n'est-ce pas :-) ). #HASHTAGS & Lisibilité . " Hashtaguez" SVP autant que possible vos sujets : cela permet de les retrouver ! C’est en soi très utile. Si par exemple vous allez parler d’un sujet en relation avec la définition de l’offre de valeur dans une perspective de mise sur le marché, tapez #GoToMarket #ValuePricing : vous serez vous-mêmes ravis de les retrouver même longtemps plus tard ;-) Rester dans nos sujets : Pensons à respecter le temps des uns et des autres en évitant de développer des hors sujets intempestifs ; bien que nous encouragions les chemins de traverse, notamment sur l'actualité, il se peut qu'à un moment donné, en cas d'excès d'éloignement, vous puissiez sentir les membres térpigner d'impatience. Le mieux est néanmoins de ne pas s'en plaindre : mais de proposer un recadrage utile." "Le meilleur moyen d'orienter une discussion, c'est de l'amorcer soi-même." (Fred Bascuñana ;-) ) Toutefois les écarts créatifs sont encouragés à condition d'en démontrer la pertinence : Si un sujet n’est pas immédiatement identifiable comme étant en prise avec les conversations de notre écosystème, il n’en est peut-être pas moins pertinent - prenez juste soin d’en expliciter les liens (c’est d’ailleurs en soi un exercice très bénéfique).   Allons plus loin - notre différence en tant que communauté est dans l’exigence éthique: voici la suite des aspirations au respect mutuel exprimées par nos membres récemment lorsque nous leur avons demandé de compléter la présente charte :  Et voilà, pour notre plus grand bonheur, des recommandations qui sortent quelque peu du cadre habituels des instructions d’usage. Il s’agit là d’un ensemble de bonnes dispositions d’esprit permettant de porter nos valeurs plus loin et plus en finesse sur des sujets relevant habituellement du non-dit.  En effet, dans notre insistante promotion de l’éthique, il faut bien se rendre compte que tout ne va pas forcément de soi ! -   Aussi nos membres ont-ils à préciser, à l’attention des nouveaux, le fruit de leur expérience et leur - décidément - grande sensibilité aux bienséances suivantes :   La critique est souhaitable mais sans la confondre avec le dénigrement. La critique est souvent dans notre groupe une manière d'amorcer le débat. Or ce n'est pas un écart involontaire : c'est un peu aussi ce que nous recherchons ! C'est un levier de progrès, et avec le temps, nous apprenons à nous connaître, à savoir nous ménager. Point-clé, et plus subtil : la critique aussi constructive soit-elle ne doit pas servir de prétexte, parce qu'elle serait une sorte de droit sacralisé, à ce qu'on ne critique pas la critique elle-même. En somme, c'est le début du dialogue, et même s'il est teinté de controverse : il faut se dire qu'il correspond souvent souvent dans le groupe privé, à ce que ni nous, ni nos clients ne pourraient par exemple dire publiquement sur Linkedin. Voilà pourquoi cette culture du feedback franc et direct entre nous vaut de l'or. Évitons d’être parfois trop subjectifs, ou émotifs : On ne règle pas ses comptes et on évite de trop développer sur le thème de nos rivalités professionnelles (inévitables dans tout écosystème, ne nous voilons pas la face) - même si certaines attaques peuvent, sur le coup de l’émotion, vous paraître mériter d’être adressées intempestivement dans le groupe, c’est généralement une erreur ;   Recul et pédagogie : Si toutefois vous êtes investi.e dans un sujet à forte prégnance déontologique, et que votre expérience de victime est nourrissante, vous pouvez certes partager à condition que cela soit dans un effort sincère d’arborer le recul qui convient, ainsi qu’une forte de dose de pédagogie élégante, et professionnelle. En effet les accidents de la vie réelle peuvent nourrir très bénéfiquement la réflexion sur l’éthique de l’écosystème, et progresser tous ensemble passe aussi par là.   Emprunts inélégants : Brisons la glace sur un sujet plus subtil qu’il n’y paraît, et victime par ailleurs d’une lourde chappe de non-dits. Celles et ceux qui contribuent intensivement dans les médias sociaux le savent les emprunts d’idées sont scandaleusement courants.       Élevons donc le niveau !    Il en va aussi de la réputation générale de l'écosystème.   Dans le cadre d’un regroupement de praticiens il y a donc les instructions qui vont bien sûr de soi, mais celles, plus subtiles, qui élèvent le niveau. Ce sont des questions de délicatesse rarement abordées, souvent indicibles de par l'extrême complexité des ressentiments qu'elles peuvent occasionner. Mais le pire étant qu'elles sont pour ces mêmes raisons jugées chronophages et contre-productives quand on s’empresse de ne rechercher que des « résultats ».   C'est un tort.   Car de l’observation des règles implicites de la gentleman attitude , résultent des accomplissements, des exploits collaboratifs même (et nous en observons ici tous les jours), portés par des groupes d’hommes et de femmes capables de tout quand la confiance est profonde .   Nous espérons que vous serez sensible à cette démarche, qui est une démarche d’excellence éthique tout autant qu’opérationnelle, la performance n’étant pas incompatible avec le souci d’autrui, et que vous contribuerez par vos propres réflexions à l’enrichir et l’approfondir.   La présente page est le fruit de discussions très inspirantes avec des membres exigeants du groupe EFFORST.   Alors on y va ?  Si vous n'avez pas déjà déjà fait l'objet d'un ajout manuel dans le groupe, cliquez ici :  Pour rejoindre le groupe, voici le lien qui permet d'être automatiquement ajouté : ( update : je ne mets plus le lien ici, car c'est une faille de confidentialité, donc contacte-moi si tu as lu cette page et hop, je te passe le lien d'intégration au groupe en privé ! - ici FredB.) Astuce : pour un usage un peu plus qualitatif et professionnel de cette plateforme de messagerie, nous ne saurions trop vus conseiller d'exploiter sa version "navigateur". En savoir plus pour utiliser WhatsApp en appli flottante dans votre système ou dans votre navigateur web, ici . Vous verrez, ça change la vie. Mais avant...  Deux conditions simples pour rejoindre le groupe :      Accepter les défis ludique que sont :          #PITCHING  +  #ENDORSING Les deux seules "contraintes" à préparer pour votre arrivée, sont à vrai dire deux opportunités :  1. (#PITCHING) De retravailler un peu le récit de soi (sous forme ici décontractée et ciblée à l'attention d'un groupe sérieux, mais tout de même convivial dans l'esprit);  2. (#ENDORSING) De déclarer une flamme professionnelle à quelqu'un que l'on respectee et apprécie puisqu'il s'agit; pour tout membre, d'en inviter un autre qui soit en phase avec nos valeurs !   Instructions pour ces deux défis amicaux :  Défi #PITCHING !   Tout d'abord, une remarque technique : bien précéder le pitch du hashtag #PITCHING et terminer par le lien vers le profil Linkedin.   Cela va permettre à chacun de connaître les autres, mais aussi d'accédfer à une page où tout le monde voit son pitch publié ! Les groupes de messageries remplis d'inconnus : pas de ça chez nous :-) Alors voici l'exemple du pitch du fondateur de ce groupe : #PITCHING #MYSELF Et si je vous disais que les multiples facettes du MOI sont démultipliées par nos avatars numériques ? C'est une source de stupéfaction constante dans mon travail sur l'influence, les marques, la transformation de la vente, le Go To Market, que de mesurer à quel point la complexité du facteur humain est souvent réduite à des profils simplistes. Par l'apport des théories cognitives (j'ai suivi un cursus neuroscience) combinées à mes formations initiales (grande école de commerce + la FEMIS grande école de cinéma), j'ai un jour réalisé que je pouvais combiner ces explorations avec une sensibilité d'entrepreneur "technologist" : c'est cette combinaison qui fait de mon offre une forme de poil-à-gratter utile aux organisations qui souhaitent se transformer. Je milite pour dire haut et fort que beaucoup d'organisations ont besoin de sortir de process calcifiés, trop normés, qui tuent la créativité, contingente l'innovation, et que les esprits critiques, les esprits subversifs, sont une clé pour leur permettre de voir les choses autrement. Je suis entrepreneur, consultant, conférencier - je suis Frédéric Bascuñana et j'anime par ailleurs ce groupe en ma qualité de fondateur de EFFORST.org, où je fais chaque jour de belles rencontres.. Grâce à vous chers camarades. Pour toutes connexions utiles : Ici Frédéric Bascuñana -  http://www.linkedin.com/in/fredericbascunana/ M on blog : bascunana.com Le blog à suivre pour ce groupe : www.salesvocation.com    Mon twitter twitter.com/fredbascunana  Voilà, rien de bien sorcier :-)   2. Défi #ENDORSING ! Ceci est une opportunité pour te permettre de dire du BIEN à quelqu’un que l'on respecte, qu'on apprécie, ou que peut-être même, qui sait, que l'on vénère secrètement ❤. Car voilà, chacun.e doit inviter, en arrivant, UNE personne pertinente et légitime dans le groupe EFFORST (qui bien entendu n'y soit pas encore déjà !) :-)   Selon les critères et consignes suivants :  *1) Il ne peut y avoir QUE des praticiens consultants, ou entrepreneurs en exercice :* Ceux qui s'intéressent aux transformations que provoquent le Go To Market, la #SalesTransformation, le Marketing, l'Influence, la stratégie commerciale, même le growth hacking ou encore le branding, la rhétorique, etc. - tout ceux qui contribuent par leurs offres à « TRANSFORMER » au sens le plus large la façon dont les entreprises "vendent », leur processus de création de valeur.     *2) Donc PAS de gens en poste chez nos « clients » : * Nous agissons ici comme un écosystème *d’offreurs*, et nous voulons partager nos bonnes pratiques, nos convictions, faire progresser l'écosystème vers plus de crédibilité, de profondeur éthique, de pensée structurante, de par nos offres (accompagnement, formation, coaching, édition SAAS, Salestech/Martech, startups, publications etc.).   *3) COMMENT LES PITCHER sans y perdre du temps ?* C'est au passage, un défi de vente, que nous debrieferons - donc ne me passez pas la patate chaude en mode "Fred, je te présente machin.e : démerdez-vous". Non mais.   - Toutefois, no worries, j’ai travaillé pour vous ❤ :   Voici des éléments complets sous la forme d’une unique page web : eh bien c'est la présente page, tout simplement !  Rappelez donc bien à vos invités, comme je l'ai fait pour vous, qu'il y a en bas de page le lien pour rejoindre (automatiquement, d'un simple clic) le présent groupe WhatsApp, ainsi que les présentes vertueuses instructions :-) Si vous avez encore du mal à pitcher EFFORST, deux adresses :  Celle de notre site : efforst.org Ou la page d'accueil du présent Guide du Contributeur EFFORST :  http://salesvocation.com/guide-contributeur-EFFORST   *Et avec une contrainte absolue : bien leur expliquer SVP qu'ils ne PEUVENT PAS le rejoindre sans avoir lu la page ni sans en avoir respecté les « rules of engagement » !*     *4) Pour finir, vous les parrains et marraines :* Point-clés absolument fondamentaux pour terminer : Vous devez vous-mêmes recommander le pourquoi de cette invitation : commencer donc par présenter la personne en commençant par le hashtag #ENDORSING :-) ❤ Il faut y mettre un peu d’énergie et de supplément d’âme ❤ car tout repose sur le plaisir de se retrouver entre gens de bonne compagnie…   Et voilà ! 
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Format : Resource
Treatment : Cocreation - Brainstorm
The article
AUDIENCE
 

Introduction / overview : 

Ce n'est qu'un marche-pied…
… Vers une démarche 
de plus en plus structurée 
& rémunératrice
à mesure que l'on s'implique.

 

Objectif-alibi de départ : 

Le plaisir n'est pas une notion galvaudée :-) ! Vous verrez très vite que nous sommes l'illustration parfaitement incarnée du bonheur de la friction intellectuelle qui fait grandir : qu'elle soit rhétorique ou pédagogique. Et que c'est un parfait alibi pour se faire des amis, des alliés, des partenaires. Apprendre et partager juste pour le plaisir de croiser d’autres professionnels inspirants, stimuler l’écosystème sur les bonnes pratiques et notamment sur des points déontologiques qui sont cruciaux pour la réputation et le sérieux de nos offres.

 

Objectif business : 

Oui certes, nous voudrions tous n’être invités que dans de vierges oasis business où nous attendraient à bras ouvert des prospects nécessiteux... Et, aïe, ceci est un groupe d'offreurs de service !

Or c'est bel et bien un marche-pied vers d'autres opportunités : pour ceux qui en expriment le souhait nous offrons un processus d’onboarding des membres adhérents à EFFORST : ces pros veulent développer leur volume de prospection ? - OK, nous y pourvoyons très concrètement, et avec une redoutable pertinence. Grâce au comité scientifique de l’association, aux commissions et clubs que nous animons et qui donnent lieu à des ateliers, des séminaires, des meetups, des webinairs… Où les membres croisent leurs prospects. L'effet communautaire (amplification, coopération) permet d'organiser plus vite, et mieux, des séquences de rencontres dans des lieux prévus pour que la chose se passe merveilleusement bien - à Paris, en ligne ou ailleurs (Covid ou pas).


Objectif visibilité : 

Il faut être réaliste : les plus aguerris d'entre nous ne savent que trop bien qu'avec le temps, les algorithmes du web social sont de plus en plus complexes à dompter. Qu'on ne peut y réussir seul, pas du moins sans y épuiser de précieuses cartouches de temps et d'énergie. Que la meilleure posture c'est celle qui consiste à produire du contenu de qualité. Et que ce contenu n'a de sens que s'il suscite des échanges qualitatifs.

Alors oui, bien sûr, nous sommes aussi une plateforme d'amplification.

Testez vos publications auprès de vos pairs (primeur du partage dans la messagerie), demandez-leur de les relayer, de les encourager. Nous avons tous tant à gagner dans l'entre-aide. Aussi recherchons-nous, pour reprendre les codes du web social exposés avec tant d'élégance par Adam Grant, des "Givers" plutôt que des "Takers" ;-)

 

Intuiti Personae :

Voilà donc la vocation de ce marche-pied : évoluer vers une médiatisation croissante et légitimante de nos expertises. Faisons d’abord connaissance, développons l’intuiti personae. Nous ne sommes pas avides d’ "adhérents" mais de confiance, la nuance est essentielle. Nous recherchons avant toute chose des relations fondées sur le partage de valeurs communes, sur la fluidité et la simplicité du rapport humain : se sentir intellectuellement à l’aise, et rechercher aussi, la convivialité des meetups-apéros.

Cela se produit très naturellement, la messagerie est un prétexte à faire émerger des camaraderies multidirectionnelles ;-)

 

Ce n’est qu’un outil :

WhatsApp est interchangeable. Nous avons d’ailleurs pensé migrer un jour vers Telegram (voici pour preuve le comparatif très intéressant entre les deux plateformes https://salesvocation.com/whatsapp-versus-telegram )

Nous attendons juste d’observer une évolution dans l’adoption. Peut-être passerons-nous directement sur Slack. Nous en rediscuterons bientôt tous ensemble.

 

Et surtout : il y a un parcours de valorisation croissante des contenus des participants.

La messagerie WhatsApp est en soi un marche-pied : pour partager nos lectures, nos productions éditoriales, nos interrogations sur l'évolution de nos métiers, et s’encourager mutuellement, faire connaissance, etc.

  - Et par la suite : nous souhaitons vous inviter autant sur nos pages Linkedin, et sur la présente plateforme, à développer des thématiques de réflexion. Vos contenus sont alors bien plus visibles, référencés par Google etc. Et les « groupes » de réflexion thématiques évoluent en événelents réguliers, correspondant aux différentes commissions et clubs coordonnées par la comité scientifique EFFORST - voici un aperçu de ces groupes : 

www.salesvocation.com/groups 

 

 

Par conséquent, pour bien comprendre la présente
charte d’usage, il y a une question d’état d’esprit à capter :

 

La messagerie de groupe sur smartphone n’est certes qu’un outil, qui n’a pour principal mérite que d’être de plus en plus populaire, mais c’est surtout un prétexte à développer un sens de la camaraderie que d’aucuns qualifient d’intelligence collective quand elle produit de la valeur. Et, pour nous, un moyen de se rencontrer "IRL" régulièrement.

Ce processus débouche sur des collaborations plus poussées, fédère de plus en plus de professionnels dans une attitude de mutuelle valorisation.

Alors commençons par promouvoir l’entre-aide : les partages sur la messagerie instantanée sont comme un test grandeur nature.

Tout commence par la générosité du partage ("are you a giver or a taker ?") et l’aspiration à faire progresser notre écosystème par le débat. La messagerie sur smartphone est un puissant levier d'engagelment, et un excellent point d’entrée pour créer du lien, promouvoir ses idées et débattre entre confrères.

 

"- Le partage ? Sujet anodin ? Truc de bisounours ? 

- Pas du tout !

C'est de cela dont est fait le vivre-ensemble aujourd'hui : d'outils et plateformes (cf #SocialLearning) où les échanges asynchrones prédominent.

Prétexte à progresser sur la déontologie dans un écosystème, à réguler la mise en commun de connaissances sans que pour autant, le #BrainSucking ne décourage les plus généreux.

Il va falloir apprendre à fonctionner ensemble, ou finir seul : je le sais depuis toujours.

Le collectif présente des écueils. Mais je ne crois pas pour autant à l'autarcie intellectuelle, au seul recours aux lectures et à l'auto-formation.

Je crois à ce puissant complément que sont les échanges entre pairs, confrères et même, concurrents.

Aussi intempestifs soient-ils. Et à plus forte raison s'ils le sont : car la confrontation, la friction réchauffent et renouvellent le savoir.

Vive la friction par la science.

J'appelle cela la Science-fRiction."

                  - Frédéric Bascuñana

 

 

Thématique directrice :

 

Nous parlons sur le fil de cette messagerie collective d'un peu de tout ce qui a trait à la #SalesTransformation. 

Nous aurions aussi bien pu exploiter le vocable de « #GoToMarket » en référence à une discipline clairement identifiée, et dont on peut même considérer qu'elle englobe la #SalesTransformation et les autres thématiques ci-après. 

Mais elle ne rendait pas suffisamment compte d’un prisme dans lequel les équipes commerciales jouent un rôle-clé selon nous, et que les stratèges ont tendance à reléguer au rang d’opérationnels et exécutants alors qu’elle sont souvent, de par leur contact avec le terrain, l’âme de l’entreprise et une source de bon sens.

 

Quels sont les profils concernés ? 

 

Il y a surtout dans ce groupe des : 

    • entrepreneurs de tous poils investis dans le #GoToMarket de leurs créations, 
    • consultants, 
    • accompagnateurs de la transformation, 
    • praticiens du conseil, 
    • coaches d’équipes ou de dirigeants (ceux-là sont plus rares car il doivent être en connexion avec notre écosystème très orienté « Sales » & Marketing),
    • et bien sûr beaucoup de 
      • formateurs
      • auteurs
      • `conférenciers
      • `blogueurs
      • `empêcheurs de tourner en rond ... 
      • ... et autres inclassables ;-)

 

L’ensemble étant aussi bien approché selon l’angle des experts en poste, que de ceux qui n’ont d’autre choix que de le créer parfois de toutes pièces ou l’approchent dans un contexte purement entrepreneurial. 

Nous nous appliquons à promouvoir au travers de ces sujets l’innovation, l’efficience, mais aussi l’exigence éthique. 

 

Sujets et métiers :

Nous développons donc, avec ces pros, nos sujets de réflexion, de recherche partagée et de débat, sur des sujets #SalesTransformation & #GoToMarket :  

à savoir, à titre indicatif (car nous évoluons vite avec notre temps et les secousses de l’écosystème), que nous sommes par exemple souvent sur des conversations autour de : 

 

  • La transformation des modèles économiques (qui impacte forcément la #SalesTransformation),
  • Le Go To Market (un sujet englobant stratégiquement tous ceux qui suivent…),
  • La transformation numérique ou digitale (à vous de justifier quel terme vous préférez ;-)),
  • L’alignement Ventes/marketing, 
  • La Relation Clients,
  • le Management & le leadership en relation avec l’efficience des équipes, 
  • le Content marketing, 
  • L’influence, 
  • Les stratégies commerciales,
  • Le GrowthHacking,
  • La Sales/Data Intelligence, 
  • L’Engagement,
  • Les outils - si pertinents -, aussi : SalesTech, MarTech, CRM etc.
  • etc.

 

Bénéfices immédiat en rejoignant
  le groupe de discussion EFFORST


Ce dispositif d'échange permet, pour reprendre et compléter les points qui précèdent : 

 

      • d’amplifier de façon pragmatique la diffusion de nos publications,
      • de tester la pertinence de nos publications auprès de nos pairs, ayant la primauté de la notification,
      • de provoquer le débat (pédagogique) sur des sujets utiles à l’écosystème (sortir du syndrome « marketing de soi » qui tourne en rond),
      • de placer plus haut la barre des exigences déontologiques à l’échelle de l’écosystème (on parle forcément beaucoup de ce qui doit consolider la noblesse de nos métiers),
      • de se fertiliser mutuellement sur les innovations et disruptions dans nos sujets de travail, 
      • de médiatiser nos profils (ce groupe sert aussi de prétexte à réaliser des interviews et des webinars avec nos participants),
      • de parler de l’avenir de nos professions, 
      • de se confier des lectures à partager, 
      • d’annoncer des événements, 
      • de pousser des séquences de networking entre pairs..


Fonctionner dans un esprit collégial :


Dans le cadre de ce groupe l’ambiance est de plus en plus positive car nous apprenons à partager intelligemment nos aspirations, des idées qui profitent à tous, et en filigrane une véritable charte déontologique de nos métiers est en train d’être définie en toile de fond (d’ailleurs, un « Serment de Mercure » devrait par émerger pour les métiers de la Vente). 

 

Nous faisons tout notre possible pour préserver et approfondir cette atmosphère collégiale en ayant à l’esprit nos propres recommandations éthiques - sur le terrain plus subtil de la déontologie entre professionnels parfois concurrents : nous nous efforçons donc de n’y inviter que des gens dont les valeurs affichées ont le plus de chances d’être compatibles - et ça se passe d’ailleurs très bien en général, nous sommes vigilants.

  

L'amplification comme méthode,
  le partage comme démultiplicateur de légitimité :

     Notre doctrine n'est pas anodine.

 

Notre postulat, c’est que le partage permet d’amplifier la portée de nos convictions, de porter parfois des messages communs à l’échelle de l’écosphère, de préserver/promouvoir l’honnêteté intellectuelle et l’intégrité. 

Au point de revêtir un pouvoir performatif : de contribuer à structurer l'écosystème, à élever ses standards de qualité déontologique.

Ces qualités recherchées, ces aspirations, sont des valeurs-clé, dites « unificatrices » : au sens où elles rendent les autres valeurs possibles - ainsi dans leur continuité qu’un ensemble d’autres initiatives : événements, affaires communes, recommandations, publications etc.

  

Code de conduite au quotidien : tout d’abord, les évidences
de la morale la plus élémentaire dans un contexte collectif ! 

Et peut-être même ce que d’aucuns considèreront comme les platitudes habituelles tant elles devraient aller de soi :

 

Se présenter en arrivant sur le fil WhatsApp :
Rappel, on voit d’abord sur WhatsApp les numéros de téléphone des participants, pas les noms à moins qu’ils ne soient déjà dans votre carnet d’adresse). Idéalement, se présenter dès qu’on arrive, et en précisant soigneusement le lien vers son profil Linkedin (et tout site utile) ; vous verrez d'ailleurs ci-après dans les conditions d'arrivée, le joyeux défi de l'exercice du pitch ;-)


La bienséance de la réciprocité : 
Bien dire en arrivant ce qu’on l’on recherche, mais aussi ce que l’on apporte, même brièvement (dans l'exercice du pitch de soi à l'attention des membres) ;


Partager ses publications c’est bien, à condition d’encourager aussi celles des autres :
Nous sortirions, s'il y en avait, les membres qui ne feraient exclusivement que parleur d'eux-mêmes - les hommes-sandwich ne font pas rêver. Il faut aussi valoriser autrui. Conseillons une lecture solide pour ceux qui auraient des doutes : "The Thank You Economy", par Gary Vee.


Participer :
Indépendamment du tout partage fondé sur la mutualisation, ici le silence n’est pas d’or ;-) - il est de plomb ;-) Nous n’avons d’autre choix, pour récompenser celles et ceux qui s’efforcent de partager leurs trouvailles généreusement, que de sortir du groupe les participants qui restent totalement inactifs et captent la valeur sans jamais en rendre un petit peu !


Respect mutuel :
Éviter les attaques ad hominem en cas de controverse à potentiel houleux ;-) ;


Honnêteté intellectuelle :
Les débats peuvent être magnifiquement pédagogiques mais aussi des plus vifs - la controverse est un moteur, mais il faut s’engager à développer un raisonnement quand on est en désaccord, à démontrer une écoute avant toute réfutation, le rejet sans dialogue est perçu comme irrespectueux ;


Éviter de pester contre le... "Service" :
Car il n’y en a guère ! Le groupe de messagerie est en effet animé bénévolement dans le but de faire progresser la parole sur tout ce qui a trait à la #SalesTransformation (Go To Market, Stratégie marketing, vente et même Value pricing... Et tant d’autres sujets, des plus vastes aux plus experts).
Ce groupe est une fantastique inspiration tant il y a parfois de fulgurances, mais c’est aussi très inégal, car le format et la plateforme étant ce qu’ils sont, un outil de messagerie peut aussi, en soi, cristaliser bien des irritants ! Il faut être indulgent avec cette joyeuse déstructuration :-). Les « divas » insatisfaites des services offerts avec le cœur seraient d'ailleurs 
très vite exclues (la vie est trop courte, n'est-ce pas :-) ).


#HASHTAGS & Lisibilité.
"Hashtaguez" SVP autant que possible vos sujets : cela permet de les retrouver ! C’est en soi très utile. Si par exemple vous allez parler d’un sujet en relation avec la définition de l’offre de valeur dans une perspective de mise sur le marché, tapez #GoToMarket #ValuePricing : vous serez vous-mêmes ravis de les retrouver même longtemps plus tard ;-)


Rester dans nos sujets :
Pensons à respecter le temps des uns et des autres en évitant de développer des hors sujets intempestifs ; bien que nous encouragions les chemins de traverse, notamment sur l'actualité, il se peut qu'à un moment donné, en cas d'excès d'éloignement, vous puissiez sentir les membres térpigner d'impatience. Le mieux est néanmoins de ne pas s'en plaindre : mais de proposer un recadrage utile."

"Le meilleur moyen d'orienter une discussion, c'est de l'amorcer soi-même." (Fred Bascuñana ;-) )


Toutefois les écarts créatifs sont encouragés à condition d'en démontrer la pertinence :
Si un sujet n’est pas immédiatement identifiable comme étant en prise avec les conversations de notre écosystème, il n’en est peut-être pas moins pertinent - prenez juste soin d’en expliciter les liens (c’est d’ailleurs en soi un exercice très bénéfique).

 

Allons plus loin - notre différence en tant que communauté est dans l’exigence éthique: voici la suite des aspirations au respect mutuel exprimées par nos membres récemment lorsque nous leur avons demandé de compléter la présente charte : 

Et voilà, pour notre plus grand bonheur, des recommandations qui sortent quelque peu du cadre habituels des instructions d’usage. Il s’agit là d’un ensemble de bonnes dispositions d’esprit permettant de porter nos valeurs plus loin et plus en finesse sur des sujets relevant habituellement du non-dit. En effet, dans notre insistante promotion de l’éthique, il faut bien se rendre compte que tout ne va pas forcément de soi ! -  Aussi nos membres ont-ils à préciser, à l’attention des nouveaux, le fruit de leur expérience et leur - décidément - grande sensibilité aux bienséances suivantes :

 

La critique est souhaitable mais sans la confondre avec le dénigrement.
La critique est souvent dans notre groupe une manière d'amorcer le débat. Or ce n'est pas un écart involontaire : c'est un peu aussi ce que nous recherchons ! C'est un levier de progrès, et avec le temps, nous apprenons à nous connaître, à savoir nous ménager. Point-clé, et plus subtil :
la critique aussi constructive soit-elle ne doit pas servir de prétexte, parce qu'elle serait une sorte de droit sacralisé, à ce qu'on ne critique pas la critique elle-même. En somme, c'est le début du dialogue, et même s'il est teinté de controverse : il faut se dire qu'il correspond souvent souvent dans le groupe privé, à ce que ni nous, ni nos clients ne pourraient par exemple dire publiquement sur Linkedin. Voilà pourquoi cette culture du feedback franc et direct entre nous vaut de l'or.


Évitons d’être parfois trop subjectifs, ou émotifs :
On ne règle pas ses comptes et on évite de trop développer sur le thème de nos rivalités professionnelles (inévitables dans tout écosystème, ne nous voilons pas la face) - même si certaines attaques peuvent, sur le coup de l’émotion, vous paraître mériter d’être adressées intempestivement dans le groupe, c’est généralement une erreur ;

 

Recul et pédagogie :
Si toutefois vous êtes investi.e dans un sujet à forte prégnance déontologique, et que votre expérience de victime est nourrissante, vous pouvez certes partager à condition que cela soit dans un effort sincère d’arborer le recul qui convient, ainsi qu’une forte de dose de pédagogie élégante, et professionnelle. En effet les accidents de la vie réelle peuvent nourrir très bénéfiquement la réflexion sur l’éthique de l’écosystème, et progresser tous ensemble passe aussi par là.

 

Emprunts inélégants :
Brisons la glace sur un sujet plus subtil qu’il n’y paraît, et victime par ailleurs d’une lourde chappe de non-dits. Celles et ceux qui contribuent intensivement dans les médias sociaux le savent les emprunts d’idées sont scandaleusement courants. 

 

 

Élevons donc le niveau !
   Il en va aussi de la réputation générale de l'écosystème.

 

Dans le cadre d’un regroupement de praticiens il y a donc les instructions qui vont bien sûr de soi, mais celles, plus subtiles, qui élèvent le niveau.

Ce sont des questions de délicatesse rarement abordées, souvent indicibles de par l'extrême complexité des ressentiments qu'elles peuvent occasionner. Mais le pire étant qu'elles sont pour ces mêmes raisons jugées chronophages et contre-productives quand on s’empresse de ne rechercher que des « résultats ». 

C'est un tort. 

Car de l’observation des règles implicites de la gentleman attitude, résultent des accomplissements, des exploits collaboratifs même (et nous en observons ici tous les jours), portés par des groupes d’hommes et de femmes capables de tout quand la confiance est profonde.

 

Nous espérons que vous serez sensible à cette démarche, qui est une démarche d’excellence éthique tout autant qu’opérationnelle, la performance n’étant pas incompatible avec le souci d’autrui, et que vous contribuerez par vos propres réflexions à l’enrichir et l’approfondir.

 

La présente page est le fruit de discussions très inspirantes avec des membres exigeants du groupe EFFORST. 


Alors on y va ? 

Si vous n'avez pas déjà déjà fait l'objet d'un ajout manuel dans le groupe, cliquez ici : 

Pour rejoindre le groupe, voici le lien qui permet d'être automatiquement ajouté :

(update : je ne mets plus le lien ici, car c'est une faille de confidentialité, donc contacte-moi si tu as lu cette page et hop, je te passe le lien d'intégration au groupe en privé ! - ici FredB.)

Astuce : pour un usage un peu plus qualitatif et professionnel de cette plateforme de messagerie, nous ne saurions trop vus conseiller d'exploiter sa version "navigateur". En savoir plus pour utiliser WhatsApp en appli flottante dans votre système ou dans votre navigateur web, ici.

Vous verrez, ça change la vie.


Mais avant... 


Deux conditions simples pour rejoindre le groupe : 
    Accepter les défis ludique que sont :
         #PITCHING  +  #ENDORSING


Les deux seules "contraintes" à préparer pour votre arrivée, sont à vrai dire deux opportunités : 

1. (#PITCHING) De retravailler un peu le récit de soi (sous forme ici décontractée et ciblée à l'attention d'un groupe sérieux, mais tout de même convivial dans l'esprit); 

2. (#ENDORSING) De déclarer une flamme professionnelle à quelqu'un que l'on respectee et apprécie puisqu'il s'agit; pour tout membre, d'en inviter un autre qui soit en phase avec nos valeurs !

 

Instructions pour ces deux défis amicaux :


 Défi #PITCHING !

 

Tout d'abord, une remarque technique : bien précéder le pitch du hashtag #PITCHING et terminer par le lien vers le profil Linkedin. 

Cela va permettre à chacun de connaître les autres, mais aussi d'accédfer à une page où tout le monde voit son pitch publié !

Les groupes de messageries remplis d'inconnus : pas de ça chez nous :-)

Alors voici l'exemple du pitch du fondateur de ce groupe :

#PITCHING #MYSELF

Et si je vous disais que les multiples facettes du MOI sont démultipliées par nos avatars numériques ?

C'est une source de stupéfaction constante dans mon travail sur l'influence, les marques, la transformation de la vente, le Go To Market, que de mesurer à quel point la complexité du facteur humain est souvent réduite à des profils simplistes.

Par l'apport des théories cognitives (j'ai suivi un cursus neuroscience) combinées à mes formations initiales (grande école de commerce + la FEMIS grande école de cinéma), j'ai un jour réalisé que je pouvais combiner ces explorations avec une sensibilité d'entrepreneur "technologist" : c'est cette combinaison qui fait de mon offre une forme de poil-à-gratter utile aux organisations qui souhaitent se transformer.

Je milite pour dire haut et fort que beaucoup d'organisations ont besoin de sortir de process calcifiés, trop normés, qui tuent la créativité, contingente l'innovation, et que les esprits critiques, les esprits subversifs, sont une clé pour leur permettre de voir les choses autrement.

Je suis entrepreneur, consultant, conférencier - je suis Frédéric Bascuñana et j'anime par ailleurs ce groupe en ma qualité de fondateur de EFFORST.org, où je fais chaque jour de belles rencontres.. Grâce à vous chers camarades.

Pour toutes connexions utiles :

Ici Frédéric Bascuñana - 
http://www.linkedin.com/in/fredericbascunana/


M
on blog : bascunana.com

Le blog à suivre pour ce groupe : www.salesvocation.com  
Mon twitter twitter.com/fredbascunana 

Voilà, rien de bien sorcier :-)

 

2. Défi #ENDORSING !

Ceci est une opportunité pour te permettre de dire du BIEN à quelqu’un que l'on respecte, qu'on apprécie, ou que peut-être même, qui sait, que l'on vénère secrètement ❤.

Car voilà, chacun.e doit inviter, en arrivant, UNE personne pertinente et légitime dans le groupe EFFORST (qui bien entendu n'y soit pas encore déjà !) :-) 

Selon les critères et consignes suivants : 

*1) Il ne peut y avoir QUE des praticiens consultants, ou entrepreneurs en exercice :*
Ceux qui s'intéressent aux transformations que provoquent le Go To Market, la #SalesTransformation, le Marketing, l'Influence, la stratégie commerciale, même le growth hacking ou encore le branding, la rhétorique, etc. - tout ceux qui contribuent par leurs offres à « TRANSFORMER » au sens le plus large la façon dont les entreprises "vendent », leur processus de création de valeur.  

*2) Donc PAS de gens en poste chez nos « clients » :*
Nous agissons ici comme un écosystème *d’offreurs*, et nous voulons partager nos bonnes pratiques, nos convictions, faire progresser l'écosystème vers plus de crédibilité, de profondeur éthique, de pensée structurante, de par nos offres (accompagnement, formation, coaching, édition SAAS, Salestech/Martech, startups, publications etc.). 

*3) COMMENT LES PITCHER sans y perdre du temps ?*
C'est au passage, un défi de vente, que nous debrieferons - donc ne me passez pas la patate chaude en mode "Fred, je te présente machin.e : démerdez-vous". Non mais. 
- Toutefois, no worries, j’ai travaillé pour vous ❤ : 

Voici des éléments complets sous la forme d’une unique page web : eh bien c'est la présente page, tout simplement ! 

Rappelez donc bien à vos invités, comme je l'ai fait pour vous, qu'il y a en bas de page le lien pour rejoindre (automatiquement, d'un simple clic) le présent groupe WhatsApp, ainsi que les présentes vertueuses instructions :-)

Si vous avez encore du mal à pitcher EFFORST, deux adresses : 

Celle de notre site : efforst.org

Ou la page d'accueil du présent Guide du Contributeur EFFORST : http://salesvocation.com/guide-contributeur-EFFORST 

*Et avec une contrainte absolue : bien leur expliquer SVP qu'ils ne PEUVENT PAS le rejoindre sans avoir lu la page ni sans en avoir respecté les « rules of engagement » !*  


*4) Pour finir, vous les parrains et marraines :*
Point-clés absolument fondamentaux pour terminer :
Vous devez vous-mêmes recommander le pourquoi de cette invitation : commencer donc par présenter la personne en commençant par le hashtag #ENDORSING :-) ❤
Il faut y mettre un peu d’énergie et de supplément d’âme ❤ car tout repose sur le plaisir de se retrouver entre gens de bonne compagnie…  


Et voilà ! 


Connected subjects:
  • EFFORST