Email     Password  
Connection | Subscription
 
Bonjour à tous, comme vous l'avez remarqué, j’a sorti des membres du groupe : oui ! C’est mon côté stalinien et revanchard :-)   Mais non, je blague : n’ayez crainte. Je vous explique.     Je souhaite redynamiser ce groupe naguère démarré avec des gens motivés : c’est plus gratifiant pour vous, qui prenez naturellement plaisir à voir vos idées gagner en pertinence à mesure que vous les challengez dans des communautés d'expertise - que ce soit celle-ci ou comme tant d’autres.  Quand vous publiez et recevez un retour, votre énergie et votre envie sont décuplées, vous ressentez ce petit stimulant intellectuel dopant qui pousse la pensée à creuser l'interaction, à poursuivre le débat et vous ancrez là un moment gratifiant et pédagogique.   Or indépendamment de cela, certains ont depuis réorienté leur carrière ou même, tout simplement, changé de numéro !  Vous vous demandez donc pourquoi un silence obstiné règne avec certains membres - non vous ne faites pas un flop, ils sont juste engagés sur d'autres chemins.   Ne soyez donc pas trop surpris si je "sors" des gens du groupe : c’est juste le nettoyage de printemps que je n'avais jamais fait depuis 2017.   Je les ai soigneusement prévenus avec, en substance, modulo les adaptations pour les personnes que je connais personnellement, le message suivant :   « Excuse-moi ! Mais   je sais que nous devons un peu d'envahir avec nos discussions EFFORST qui ne semblent pas/plus vraiment être dans ton scope ?   Aussi, « no hard feelings », mais je retire en ce moment du groupe WhatsApp, pour garder motivés ceux qui partagent spontanément beaucoup, les personnes n'ayant jamais rien passé comme info, et ce n'est absolument pas un jugement, hein ;-)  ! Je comprends totalement que cela soit un peu loin de tes sujets, donc c'est plutôt à moi de te dire à quel point je suis désolé de t'avoir embarqué là ;-)  »       Par ailleurs, je reçois quasi systématiquement des réponses dans lesquelles les gens précisent bien qu’ils ne sont pas vexés, et qui même, à chaque fois, me remercient d’avoir pris soin de les prévenir - alors systématiquement je leur renvoie un second message qui conserve une porte ouverte :      « (…) Tout va bien !   Tu reviens quand tu veux !   Avec un pitch (désormais, à la demande générale, tout le monde se présente ???? et c'est d'ailleurs un bon exercice !), par ce lien :   https://chat.whatsapp.com/DOAPqYVNHv9JymKuWswmP1   … et je rappelle au passage la page à lire avant de rejoindre le groupe, elle "fixe" désormais une sorte de charte de fonctionnement - qui a une dimension éthique bien sûr, que l'on affine avec le temps : https://salesvocation.com/guide-contributeur-EFFORST-whatsapp-guidelines   Quand tu es sur le groupe, qui va beaucoup grandir ces prochaines semaines (je m'y emploie), tu as parfaitement le droit d'y partager aussi tes accomplissements, tes billets, tes recherches, et de challenger les autres !   Donc tu seras toujours *WELCOME* et cela ne devrait jamais être une abnégation mais un mix bénéfice et plaisir ????   Fred@efforst.org  »     Vous voyez ?     Par conséquent, la porte reste TOUJOURS ouverte !   J'ai réellement ressenti la mini frustration de celles et de ceux qui partageaient beaucoup sans trop savoir pour qui, quoi, en confiance, en somme, parfe que je les y avais incités, et qui sont surpris du feedback limité - ou du moins se demandent pourquoi cette masse silencieuse à côté des plus dynamiques qui reviennent toujours. Alors que les discussions et fulgurances vont régulièrement bon train entre les membres qui choisissent de lancer des sujets !   J’ai en effet observé une forme d’entropie : à savoir que c'est parfois décourageant de donner du contenu et des idées à des confrères sans répondant, et cela peut donc pousser les plus actifs à se sentir perplexes.     Je ne veux donc plus que vous me fassiez part de cette déception : vous avez demandé à ce qu’il y ait un peu plus de « community management » : OK !   Vous avez aussi demandé à ce que la communauté recommence à s'agrandir pour partager de nouvelles réflexions et varier ls points de vue : OK !   À nous d’y pourvoir ! D'où la nécessité de recréer des bases neuves, régulièrement   Sur un groupe comme ça, nous n’arborons certes pas tout à fait les mêmes manières ni ne partageons tout à fait les mêmes idées que si nous étions sur un medium ouvert comme Linkedin : je réalise qu'il faut que *l’intuiti personae* soit plus présent et même, gagne en force.     Et en effet :     *Life is too short* !     Le but c’est aussi et même surtout, de faire de belles rencontres !   Ne nous enquiquinons pas avec des relations parties pour se déliter dans le silence : je continuerai donc d’enlever, en les prévenant très soigneusement, celles et ceux qui avaient totalement disparu du radar de ce groupe.     Attention, ce n’est certes pas une injonction à participer : il va de soi que tout le monde n’a pas le temps de s’engager tous les jours dans un débat. Toutefois, il faut bien comprendre que ça ne sert à rien de rester dans un groupe WhatsApp si vous ne publiez jamais rien :     Un simple partage de temps à autre d’un de vos propres articles c’est déjà un début ! Un groupe WhatsApp c’est aussi génial pour ça : booster, engager… Sur vos propres réflexions !   Et en effet, pensez à commenter de temps à autre les publications de autres : non ce n’est pas juste de l’altruisme naïf, je suis lucide, nous sommes dans un environnement business, mais en donnant ainsi, les meilleurs vous le confirmeront : ça aide à ancrer des concepts, préciser le champ lexical des arguments qui défendent nos convictions.   Alors voilà pardon, mais je vais continuer d’enlever ceux qui n'ont jamais rien partagé. Je poursuis le tri. La suite, qui justifie ces nouvelles dispositions : Et pourquoi maintenant me direz-vous ? Pourquoi est-ce si important, en sus de tout ce que je viens de préciser ?     Parce que vous avez aussi été nombreux à me tanner pour que j'avance plus clairement sur les aspects business : eh bien, OUI ! Vous avez raison ! J’ai conclu une belle année 2019 en exploitant le levier « EFFORST » :     Il est temps de partager un nouveau modèle :     Je vais lancer un Groupement d’Interêt Économique : pour permettre aux plus motivés, qui voudront bien y souscrire, de rentrer dans de grands comptes :collectivement et sur des missions plus ambitieuses - personne n’est contraint d’y participer cela va de soi !     Mais nous poursuivrons ce qui a permis en 2019 au noyau dur des premiers partenaires de se partager 700K+ EUR de CA : pour rappel, en 2016, la marque EFFORST nous a permis d’ouvrir quelques portes et nous avions réalisé 22K de CA… Vous voyez comme du chemin a été parcouru en 4 ans ! Moi-même, j’ai beaucoup douté, comme tout entrepreneur, j'ai même parfois pensé ne plus y arriver, et puis les choses se sont mises en place !   Maintenant, nous pouvons actionner le levier du « cerveau Collectif » : et dans un modèle participatif d’un nouveau genre, commencer ensemble à voir les choses en grand. Je ne vais pas tarder à vous proposer à toutes et à tous des rendez-vous d’information.     Voilà pourquoi…   … en attendant…   … Il était si important de poursuivre la logique collaborative sur des bases saines :     Ne contraindre personne : « fais ce que voudras ! »  Personne n’est obligé de participer, mais des mois de silence, c’est sûr, ça rend la chose uncanny  et il faut bien comprendre que ce groupe est conçu pour celles et ceux qui veulent émettre des idées et les confronter auprès de leurs pairs et confrères  ;   Rester obsessionnels sur l’aspect déontologique du métier et de l’écosystème : il y a en a qu’il m’est impossible de considérer comme compatibles avec ce système de valeurs, j’évite de m’épancher sur le sujet, mais sans un système de valeurs en titane, et si les mots sont vidés de leur substance éthique réelle, alors je suis sans pitié (navré, c’est mon rôle) ;    La porte est néanmoins toujours ouverte pour grandir : c’est le but ! Mais à nos prochains invités je poserai la question parfaitement formulée par le génial Adam Grant : *are you a giver or a taker ?*        Voir à long-terme : non pas pour des raisons business uniquement, mais des raisons humaines : un groupe comme celui-ci est un magnifique investissement de long terme pour sociabiliser en présence de gens qui comme vous aiment faire des trouvailles, partager des idées et SE FAIRE DES AMIS pardi !! Il faut que le développement d’un vrai réseau de camarade soit possible :      Car enfin, dans le droit fil de ce qui précède, le but est de se rencontrer : l’aboutissement logique, j’espère que vous en conviendrez, c’est de sa voir dans la vraie vie et de poursuivre la conconstruction. Exemple : l'exercice de #PITCHING de soi a été un très agréable moment, et peut être rangé dans la catégorie des succès de ce groupe - eh bien proposons de le poursuivre IRL ! En @PitchParties ! Filmé cette fois ! Ce sera à la fois ludique et utile pour faire connaissance en-dehors de nos zones de confort comme on dit ;-)   Pour terminer, juste une remarque purement technique : quand j’ai besoin d’être précis, notamment pour des debriefs comme celui-ci, je vais donc exploiter « le bras armé médiatique » de EFFORST (lol) : à savoir le pré"ent medium,  WWW.SALESVOCATION.COM - comme je viens ainsi de le faire. Je vais systématiser cela en attirant votre attention sur un détail sympathique :     Nos meilleures discussions aussi, vont être portées depuis l’interface de messagerie instantanée à ce site ! C’est une manière de récompenser les belles discussions et fulgurances ad hoc qui surgissent parfois, ne pas les perdre, les recycler et les rendre impactantes - car n’oublions pas notre but : challenger de nouvelles idées pour faire progresser l’écosystème dans son ensemble, tant dans sa quête de solutions de performance, que sur ce qui devrait être son absolue priorité : favoriser une déontologie si solide, que la confiance n’y soit plus jamais remise en question.   @ your service, fred@efforst.org  
Here's my feedback:
Below, I explain my motivation to the organizers:


I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Format : Chronicle
Treatment : Cocreation - Brainstorm
The article
AUDIENCE
 
 
If I sponsored this subject?

Bonjour à tous, comme vous l'avez remarqué, j’a sorti des membres du groupe : oui ! C’est mon côté stalinien et revanchard :-) 

Mais non, je blague : n’ayez crainte.

Je vous explique. 

 

Je souhaite redynamiser ce groupe naguère démarré avec des gens motivés : c’est plus gratifiant pour vous, qui prenez naturellement plaisir à voir vos idées gagner en pertinence à mesure que vous les challengez dans des communautés d'expertise - que ce soit celle-ci ou comme tant d’autres. Quand vous publiez et recevez un retour, votre énergie et votre envie sont décuplées, vous ressentez ce petit stimulant intellectuel dopant qui pousse la pensée à creuser l'interaction, à poursuivre le débat et vous ancrez là un moment gratifiant et pédagogique.

 

Or indépendamment de cela, certains ont depuis réorienté leur carrière ou même, tout simplement, changé de numéro ! Vous vous demandez donc pourquoi un silence obstiné règne avec certains membres - non vous ne faites pas un flop, ils sont juste engagés sur d'autres chemins.

 

Ne soyez donc pas trop surpris si je "sors" des gens du groupe : c’est juste le nettoyage de printemps que je n'avais jamais fait depuis 2017.

 

Je les ai soigneusement prévenus avec, en substance, modulo les adaptations pour les personnes que je connais personnellement, le message suivant :

 

« Excuse-moi ! Mais je sais que nous devons un peu d'envahir avec nos discussions EFFORST qui ne semblent pas/plus vraiment être dans ton scope ? 

Aussi, « no hard feelings », mais je retire en ce moment du groupe WhatsApp, pour garder motivés ceux qui partagent spontanément beaucoup, les personnes n'ayant jamais rien passé comme info, et ce n'est absolument pas un jugement, hein ;-) !

Je comprends totalement que cela soit un peu loin de tes sujets, donc c'est plutôt à moi de te dire à quel point je suis désolé de t'avoir embarqué là ;-) » 

 

 

Par ailleurs, je reçois quasi systématiquement des réponses dans lesquelles les gens précisent bien qu’ils ne sont pas vexés, et qui même, à chaque fois, me remercient d’avoir pris soin de les prévenir - alors systématiquement je leur renvoie un second message qui conserve une porte ouverte : 

  

« (…) Tout va bien ! 

Tu reviens quand tu veux ! 

Avec un pitch (désormais, à la demande générale, tout le monde se présente???? et c'est d'ailleurs un bon exercice !), par ce lien : 

https://chat.whatsapp.com/DOAPqYVNHv9JymKuWswmP1  

… et je rappelle au passage la page à lire avant de rejoindre le groupe, elle "fixe" désormais une sorte de charte de fonctionnement - qui a une dimension éthique bien sûr, que l'on affine avec le temps :

https://salesvocation.com/guide-contributeur-EFFORST-whatsapp-guidelines  

Quand tu es sur le groupe, qui va beaucoup grandir ces prochaines semaines (je m'y emploie), tu as parfaitement le droit d'y partager aussi tes accomplissements, tes billets, tes recherches, et de challenger les autres ! 

Donc tu seras toujours *WELCOME* et cela ne devrait jamais être une abnégation mais un mix bénéfice et plaisir ???? 

Fred@efforst.org »

 

 

Vous voyez ? 

 

Par conséquent, la porte reste TOUJOURS ouverte !

 

J'ai réellement ressenti la mini frustration de celles et de ceux qui partageaient beaucoup sans trop savoir pour qui, quoi, en confiance, en somme, parfe que je les y avais incités, et qui sont surpris du feedback limité - ou du moins se demandent pourquoi cette masse silencieuse à côté des plus dynamiques qui reviennent toujours. Alors que les discussions et fulgurances vont régulièrement bon train entre les membres qui choisissent de lancer des sujets ! J’ai en effet observé une forme d’entropie : à savoir que c'est parfois décourageant de donner du contenu et des idées à des confrères sans répondant, et cela peut donc pousser les plus actifs à se sentir perplexes. 

 

Je ne veux donc plus que vous me fassiez part de cette déception : vous avez demandé à ce qu’il y ait un peu plus de « community management » : OK ! 

Vous avez aussi demandé à ce que la communauté recommence à s'agrandir pour partager de nouvelles réflexions et varier ls points de vue : OK !

 

À nous d’y pourvoir !

D'où la nécessité de recréer des bases neuves, régulièrement

 

Sur un groupe comme ça, nous n’arborons certes pas tout à fait les mêmes manières ni ne partageons tout à fait les mêmes idées que si nous étions sur un medium ouvert comme Linkedin : je réalise qu'il faut que *l’intuiti personae* soit plus présent et même, gagne en force. 

 

Et en effet :  

*Life is too short* ! 

 

Le but c’est aussi et même surtout, de faire de belles rencontres !

 

Ne nous enquiquinons pas avec des relations parties pour se déliter dans le silence : je continuerai donc d’enlever, en les prévenant très soigneusement, celles et ceux qui avaient totalement disparu du radar de ce groupe. 

 

Attention, ce n’est certes pas une injonction à participer : il va de soi que tout le monde n’a pas le temps de s’engager tous les jours dans un débat. Toutefois, il faut bien comprendre que ça ne sert à rien de rester dans un groupe WhatsApp si vous ne publiez jamais rien :  

    • Un simple partage de temps à autre d’un de vos propres articles c’est déjà un début ! Un groupe WhatsApp c’est aussi génial pour ça : booster, engager… Sur vos propres réflexions ! 
    • Et en effet, pensez à commenter de temps à autre les publications de autres : non ce n’est pas juste de l’altruisme naïf, je suis lucide, nous sommes dans un environnement business, mais en donnant ainsi, les meilleurs vous le confirmeront : ça aide à ancrer des concepts, préciser le champ lexical des arguments qui défendent nos convictions.

 

Alors voilà pardon, mais je vais continuer d’enlever ceux qui n'ont jamais rien partagé. Je poursuis le tri.


La suite, qui justifie ces nouvelles dispositions :

Et pourquoi maintenant me direz-vous ?

Pourquoi est-ce si important, en sus de tout ce que je viens de préciser ? 

 

Parce que vous avez aussi été nombreux à me tanner pour que j'avance plus clairement sur les aspects business : eh bien, OUI ! Vous avez raison ! J’ai conclu une belle année 2019 en exploitant le levier « EFFORST » : 

 

Il est temps de partager un nouveau modèle : 

 

Je vais lancer un Groupement d’Interêt Économique : pour permettre aux plus motivés, qui voudront bien y souscrire, de rentrer dans de grands comptes :collectivement et sur des missions plus ambitieuses - personne n’est contraint d’y participer cela va de soi ! 

 

Mais nous poursuivrons ce qui a permis en 2019 au noyau dur des premiers partenaires de se partager 700K+ EUR de CA : pour rappel, en 2016, la marque EFFORST nous a permis d’ouvrir quelques portes et nous avions réalisé 22K de CA… Vous voyez comme du chemin a été parcouru en 4 ans ! Moi-même, j’ai beaucoup douté, comme tout entrepreneur, j'ai même parfois pensé ne plus y arriver, et puis les choses se sont mises en place !

 

Maintenant, nous pouvons actionner le levier du « cerveau Collectif » : et dans un modèle participatif d’un nouveau genre, commencer ensemble à voir les choses en grand.

Je ne vais pas tarder à vous proposer à toutes et à tous des rendez-vous d’information. 

 

Voilà pourquoi…

 

… en attendant…

 

… Il était si important de poursuivre la logique collaborative sur des bases saines : 

 

    • Ne contraindre personne : « fais ce que voudras ! » Personne n’est obligé de participer, mais des mois de silence, c’est sûr, ça rend la chose uncanny et il faut bien comprendre que ce groupe est conçu pour celles et ceux qui veulent émettre des idées et les confronter auprès de leurs pairs et confrères ;
       
    • Rester obsessionnels sur l’aspect déontologique du métier et de l’écosystème : il y a en a qu’il m’est impossible de considérer comme compatibles avec ce système de valeurs, j’évite de m’épancher sur le sujet, mais sans un système de valeurs en titane, et si les mots sont vidés de leur substance éthique réelle, alors je suis sans pitié (navré, c’est mon rôle) ;
        
    • La porte est néanmoins toujours ouverte pour grandir : c’est le but ! Mais à nos prochains invités je poserai la question parfaitement formulée par le génial Adam Grant : *are you a giver or a taker ?*   
        
    • Voir à long-terme : non pas pour des raisons business uniquement, mais des raisons humaines : un groupe comme celui-ci est un magnifique investissement de long terme pour sociabiliser en présence de gens qui comme vous aiment faire des trouvailles, partager des idées et SE FAIRE DES AMIS pardi !!

      Il faut que le développement d’un vrai réseau de camarade soit possible : 
        
    • Car enfin, dans le droit fil de ce qui précède, le but est de se rencontrer : l’aboutissement logique, j’espère que vous en conviendrez, c’est de sa voir dans la vraie vie et de poursuivre la conconstruction.

      Exemple : l'exercice de #PITCHING de soi a été un très agréable moment, et peut être rangé dans la catégorie des succès de ce groupe - eh bien proposons de le poursuivre IRL ! En @PitchParties ! Filmé cette fois ! Ce sera à la fois ludique et utile pour faire connaissance en-dehors de nos zones de confort comme on dit ;-)

 

Pour terminer, juste une remarque purement technique : quand j’ai besoin d’être précis, notamment pour des debriefs comme celui-ci, je vais donc exploiter « le bras armé médiatique » de EFFORST (lol) : à savoir le pré"ent medium, WWW.SALESVOCATION.COM - comme je viens ainsi de le faire.

Je vais systématiser cela en attirant votre attention sur un détail sympathique : 

 

Nos meilleures discussions aussi, vont être portées depuis l’interface de messagerie instantanée à ce site !

C’est une manière de récompenser les belles discussions et fulgurances ad hoc qui surgissent parfois, ne pas les perdre, les recycler et les rendre impactantes - car n’oublions pas notre but : challenger de nouvelles idées pour faire progresser l’écosystème dans son ensemble,

tant dans sa quête de solutions de performance,

que sur ce qui devrait être son absolue priorité :

favoriser une déontologie si solide,

que la confiance n’y soit plus jamais remise en question.

 

@ your service,

fred@efforst.org 


Connected subjects:
EFFORST