Email     Password  
Connection | Subscription
 
L'association EFFORST a mis en place plusieurs outils et plateformes permettant aux membres de s'entraider dans la diffusion de leurs propres expertises : pour développer leur notoriété, engager des prospects, gagner en "aura", en légitimité, apprendre les uns des autres etc. Mais cette page a pour ambition de vous inciter à réfléchir à ce que vous êtes prêts à faire : car pour recevoir de l'amour, il faut d'abord en donner. Bienvenue dans la THANK YOU ECONOMY ;-) Nous comptons valoriser les bons speakers, mais certains nous parlent en MP, s'attendent à ce que nous les invitions mais nous n'inviterons (rappel : c'est à nos frais) que celles et ceux qui font aussi, en amont, l'effort de donner : partagez, donnez des commentaires, propulsez ses propres vidéos. C'est un TEST : en tant que collectif, nous devons nous valoriser mutuellement. Je n'ai pas besoin de faire des vidéos en tandem pour me sentir valorisé : mon record d'audience de 130.000 vues porte sur une vidéo pourtant centrée sur moi et mon métier. Je ne suis pas un parangon d'abnégation :   Il faut équilibrer cela, et nous allons donc naturellement inviter ceux qui comme les précédents interviewés ont toujours joué le jeu : Loïc, Patrice, Laurent ont toujours ce geste sur les post des autres. Vraiment, c'est un réflexe à avoir. Si vous avez des doutes lisez les auteurs géniaux qui vous parlent de la THANK YOU economie !!! Arrêtez de vous attendre à tout recevoir et prenez exemple sur ceux qui dans ce groupe ont l'amour du collectif et offrent quelques secondes chaque jour aux autres : c'et simple, et ça peut rapporter gros. Le style drapé dans son aura pipeaux en haut de son promontoire silencieux : ce n'est pas terrible ! Notre coup de gueule n'en est pas un : c'est juste un partage rigoureux (certes), objectif, nécessaire. Il n'y aucun lien entre être dans le groupe whatsapp, whatever, et ce que nous écrivons. Prenez votre temps. Tout le monde a même le strict droit (encore heureux !!) d'être totalement silencieux. Pas d'obligation : nous sommes 200% LIBERTAIRE ! Il y a par contre un lien réel, important entre : offrir du contenu, promouvoir les services d'un contributeur (investissement important pour nous) et avoir un peu donné avant. Nous ne faisons référence qu'au fait de monter en puissance, offrir de la prod gratuite par exemple : Nous sommes mal à l'aise quand certains nous demandent une interview sur le modèle de celles de Loïc, Christophe, Patrice, Laurent, alors que jamais ils n'ont pensé à pousser les contenus des autres. et là encore : pas d'obligation. Nous disons juste en substance : attendez-vous à ce que nous donnions la priorité à celles et ceux qui sont dans la THANK YOU ECONOMY : ce monde du 2.0 où l'on donne beaucoup d'amour, disons à minima de considération, avant d'en recevoir. Nous voulons dire, à l'échelle de notre écologie perso, que nous voudrions continuer à donner mais pas à sens unique. Sur ce sujet précis des interviews. Pas sur le reste. C'est une précision essentielle sur la suite des événements. Onboarding : tout ça est en cours, on y bosse. Nous insistons néanmoins chers camarades : vous avez le temps ! Ce "réglage" n'implique aucune pression sur les délais d'accroche des uns et des autres : chacun son timing. Nous avons des pressions en aparté qui sont légitimes et tout à fait excusables/sympas : mais nous non plus nous ne pouvons pas aller plus vite que la musique et aller diffuser des interviews de celles et ceux qui ne seraient pas encore, précisément, en dialogue avec la communauté. Nous allons aller dans l'ordre : d'abord, faire parler, mettre en avant ceux qui agitent l'écosystème de leurs idées et qui sont les poil-à-gratter qui pensent aussi bien à s'engager dans le débat que, de ce fait, en conséquence, valoriser les publications des autres. C'est de toi Stéphane, mais aussi Loïc qui est un exemple absolu, ou Michael, Didier, les 2 JP, Laurent, et nous en oublions, pensent à faire : c'est plus naturel de commencer par mettre en avant ceux qui se mouillent et pensent à faire bouger l'écosystème. Vous êtes heureusement nombreux à donner cet exemple. Et nous voudrions, dans un monde certes idéal, que cela "se voit" : ça va mieux en le disant et quand on visualise bien la dynamique à l'œuvre, on comprend l'équation suivante : un peu d'engagement = beaucoup de feedback, même de prospects aussi car le débat fait TOUT avancer, et d'amour en retour. Nous insistons : chacun à son rythme, et nous espèrons idéalement publier deux interviews par semaine en commençant par les plus engagés. Normal ! Merci pour vos soutiens indulgents - ça se met en place pour le meilleur. Faire bouger les lignes (l'influence !!) ça commence en tout cas par : Publier, publier, publier. C'est important pour clarifier nos intentions : il faut se mettre à notre place, nous ne voulons pas être intoxiqué, par l'analyse de nos intentions. Ce n'est ni de la vantardise ni lapidaire : c'est juste vrai. Si nous l'indiquons, c'est pour montrer un exemple de partage collectif : nous tentons de combiner une aspiration collective et insérer du don dedans. Pour que ça marche : pour commencer l'influence vous devez publier, publier, PUBLIER. Nous essayons de valoriser au mieux chacune et chacun. Nous voudrions que 1+1 fasse 3, qu'on arrête la critique si elle n'est pas constructive et qu'on agisse au lieu d'attendre. Ce pays est contaminé par trop d'attentisme : heuresement toutes celles et ceux que nous nous sommes permis d'inviter ici sont heureusement des perles et des diamants, de très hauts potentiels pour pousser nos sujets. Nous rêverions que les contenus soient concrés , que l'on donne un peu avant de recevoir. Nous ne tirons pas la couverture nous voulons la partager. Vraiment, analysez votre environnement pro : comme nous, vous identifierez des gens qui veulent recevoir avant de donner, c'est un constat trivial. Du coup, ça donne beaucoup  d'indépendants qui sont beaucoup plus seuls qu'indépendants. On essaye ici de changer cela. Non ? On parle ici de manifestes éthiques etc.: autant commencer à partager ces valeurs en les mettant en application. Si nous avons écrit ceci, c'est dans un souci de mise au point : Nous ne voulions pas qu'on nous demande des interviews sans même avoir partagé celles des autres ! Nous vons invitons à revoir d'excellents sujets de Gary Vee, très puissants où il crie bien plus fort que nous, nous le paraphrasons en substance : "je donne vraiment tout mais putain ("what the fuck!") pensez au moins à dire MERCI avec un like" (c'est pour ça que c'est lui qui a écrit "THE TANK YOU ECONOMY" : ça fait partie des CODES qu'il nous faut promouvoir) Donc non en effet nous ne le faisons pas par BESOIN, mais par aspiration.
Here's my feedback:
Leave me give my opinion...

Naviguez dans les sections
du Guide du contributeur :
 

 

 

Misc infos
Format : Resource
Treatment : Cocreation - Brainstorm
Article
Réagir ?
AUDIENCE
 

L'association EFFORST a mis en place plusieurs outils et plateformes permettant aux membres de s'entraider dans la diffusion de leurs propres expertises : pour développer leur notoriété, engager des prospects, gagner en "aura", en légitimité, apprendre les uns des autres etc.

Mais cette page a pour ambition de vous inciter à réfléchir à ce que vous êtes prêts à faire : car pour recevoir de l'amour, il faut d'abord en donner.

Bienvenue dans la THANK YOU ECONOMY ;-)


Nous comptons valoriser les bons speakers, mais certains nous parlent en MP, s'attendent à ce que nous les invitions mais nous n'inviterons (rappel : c'est à nos frais) que celles et ceux qui font aussi, en amont, l'effort de donner : partagez, donnez des commentaires, propulsez ses propres vidéos. C'est un TEST : en tant que collectif, nous devons nous valoriser mutuellement.

Je n'ai pas besoin de faire des vidéos en tandem pour me sentir valorisé : mon record d'audience de 130.000 vues porte sur une vidéo pourtant centrée sur moi et mon métier. Je ne suis pas un parangon d'abnégation :  Il faut équilibrer cela, et nous allons donc naturellement inviter ceux qui comme les précédents interviewés ont toujours joué le jeu : Loïc, Patrice, Laurent ont toujours ce geste sur les post des autres. Vraiment, c'est un réflexe à avoir. Si vous avez des doutes lisez les auteurs géniaux qui vous parlent de la THANK YOU economie !!! Arrêtez de vous attendre à tout recevoir et prenez exemple sur ceux qui dans ce groupe ont l'amour du collectif et offrent quelques secondes chaque jour aux autres : c'et simple, et ça peut rapporter gros. Le style drapé dans son aura pipeaux en haut de son promontoire silencieux : ce n'est pas terrible !

Notre coup de gueule n'en est pas un : c'est juste un partage rigoureux (certes), objectif, nécessaire.

Il n'y aucun lien entre être dans le groupe whatsapp, whatever, et ce que nous écrivons. Prenez votre temps.

Tout le monde a même le strict droit (encore heureux !!) d'être totalement silencieux. Pas d'obligation : nous sommes 200% LIBERTAIRE !

Il y a par contre un lien réel, important entre : offrir du contenu, promouvoir les services d'un contributeur (investissement important pour nous) et avoir un peu donné avant.

Nous ne faisons référence qu'au fait de monter en puissance, offrir de la prod gratuite par exemple : Nous sommes mal à l'aise quand certains nous demandent une interview sur le modèle de celles de Loïc, Christophe, Patrice, Laurent, alors que jamais ils n'ont pensé à pousser les contenus des autres. et là encore : pas d'obligation. Nous disons juste en substance : attendez-vous à ce que nous donnions la priorité à celles et ceux qui sont dans la THANK YOU ECONOMY : ce monde du 2.0 où l'on donne beaucoup d'amour, disons à minima de considération, avant d'en recevoir.

Nous voulons dire, à l'échelle de notre écologie perso, que nous voudrions continuer à donner mais pas à sens unique. Sur ce sujet précis des interviews. Pas sur le reste. C'est une précision essentielle sur la suite des événements.

Onboarding : tout ça est en cours, on y bosse.

Nous insistons néanmoins chers camarades : vous avez le temps ! Ce "réglage" n'implique aucune pression sur les délais d'accroche des uns et des autres : chacun son timing. Nous avons des pressions en aparté qui sont légitimes et tout à fait excusables/sympas : mais nous non plus nous ne pouvons pas aller plus vite que la musique et aller diffuser des interviews de celles et ceux qui ne seraient pas encore, précisément, en dialogue avec la communauté.

Nous allons aller dans l'ordre : d'abord, faire parler, mettre en avant ceux qui agitent l'écosystème de leurs idées et qui sont les poil-à-gratter qui pensent aussi bien à s'engager dans le débat que, de ce fait, en conséquence, valoriser les publications des autres.

C'est de toi Stéphane, mais aussi Loïc qui est un exemple absolu, ou Michael, Didier, les 2 JP, Laurent, et nous en oublions, pensent à faire : c'est plus naturel de commencer par mettre en avant ceux qui se mouillent et pensent à faire bouger l'écosystème. Vous êtes heureusement nombreux à donner cet exemple. Et nous voudrions, dans un monde certes idéal, que cela "se voit" : ça va mieux en le disant et quand on visualise bien la dynamique à l'œuvre, on comprend l'équation suivante :

un peu d'engagement = beaucoup de feedback, même de prospects aussi car le débat fait TOUT avancer, et d'amour en retour.

Nous insistons : chacun à son rythme, et nous espèrons idéalement publier deux interviews par semaine en commençant par les plus engagés. Normal !

Merci pour vos soutiens indulgents - ça se met en place pour le meilleur. Faire bouger les lignes (l'influence !!) ça commence en tout cas par : Publier, publier, publier.

C'est important pour clarifier nos intentions : il faut se mettre à notre place, nous ne voulons pas être intoxiqué, par l'analyse de nos intentions. Ce n'est ni de la vantardise ni lapidaire : c'est juste vrai. Si nous l'indiquons, c'est pour montrer un exemple de partage collectif : nous tentons de combiner une aspiration collective et insérer du don dedans. Pour que ça marche : pour commencer l'influence vous devez publier, publier, PUBLIER. Nous essayons de valoriser au mieux chacune et chacun.

Nous voudrions que 1+1 fasse 3, qu'on arrête la critique si elle n'est pas constructive et qu'on agisse au lieu d'attendre.

Ce pays est contaminé par trop d'attentisme : heuresement toutes celles et ceux que nous nous sommes permis d'inviter ici sont heureusement des perles et des diamants, de très hauts potentiels pour pousser nos sujets.

Nous rêverions que les contenus soient concrés , que l'on donne un peu avant de recevoir. Nous ne tirons pas la couverture nous voulons la partager.

Vraiment, analysez votre environnement pro : comme nous, vous identifierez des gens qui veulent recevoir avant de donner, c'est un constat trivial.

Du coup, ça donne beaucoup  d'indépendants qui sont beaucoup plus seuls qu'indépendants.

On essaye ici de changer cela. Non ?

On parle ici de manifestes éthiques etc.: autant commencer à partager ces valeurs en les mettant en application.

Si nous avons écrit ceci, c'est dans un souci de mise au point : Nous ne voulions pas qu'on nous demande des interviews sans même avoir partagé celles des autres !

Nous vons invitons à revoir d'excellents sujets de Gary Vee, très puissants où il crie bien plus fort que nous, nous le paraphrasons en substance :
"je donne vraiment tout mais putain ("what the fuck!") pensez au moins à dire MERCI avec un like"

(c'est pour ça que c'est lui qui a écrit "THE TANK YOU ECONOMY" : ça fait partie des CODES qu'il nous faut promouvoir)

Donc non en effet nous ne le faisons pas par BESOIN, mais par aspiration.

Pas vraiment d'idée là tout de suite, pour savoir comment réagir ?

En voici quelques-unes ici, parce que réactions et commentaires constituent la vraie richesse de cette plateforme.

Et sinon, il y a aussi notre petit outil de sondage maison : 

Je signale mon opinion :




Share the link:
Connected subjects:
  • EFFORST